Manger de manière plus consciente : avec ces conseils, ça marche

Le mot « conscient » connaît une ascension fulgurante, oscillant gaiement entre les notions de pleine conscience et les divers modes d’alimentation. Nous prenons nous aussi notre envol en se laissant inspirer par cinq précieux conseils pour rendre nos habitudes alimentaires un peu plus conscientes.

Bewusster Essen 1

Manger de manière plus consciente. Cela ne veut pas dire que tu dois te mettre au régime ou consommer seulement certains aliments. L’important, ce n’est pas tant ce qu’il y a dans ton assiette, mais plutôt ce qu’il y a tout autour. Apprécions-nous réellement notre nourriture, ou manger est-il un acte visant à remplir une fonction purement vitale ?

Nous souhaitons prendre de bonnes habitudes en pleine conscience lorsque nous cuisinons au quotidien – comme lorsque nous agrémentons nos smoothie bowls préférés de délicieux toppings, par exemple. Alors prenons plus de temps pour manger et savourer avec notre palais, nos yeux et notre cœur, au lieu de simplement se nourrir.

Conseils mojo pour des habitudes alimentaires plus conscientes :

Cuisiner plus fréquemment

Faire preuve de plus de contrôle

Utiliser moins d’ingrédients 

Prendre son temps

Manger de manière consciente

Bewusster Essen 3

Prépare-toi tes propres repas au lieu de laisser les autres cuisiner pour toi

L’un des conseils les plus importants pour manger de manière plus consciente est de cuisiner soi-même. Lorsque tu choisis tes aliments, les haches, les fais cuire à la vapeur, les fais sauter, les déglaces et les assaisonnes toi-même, tu es en contact direct avec eux et en charge de leur préparation. Tu finis même par mieux les apprécier. Tu peux aussi bien cuisiner en suivant une recette qu’innover avec tes propres idées en laissant libre cours à ta créativité.

L’avantage ? Tu sais toujours exactement ce qu’il y a dans ton assiette, contrairement aux pizzas et autres plats que tu te fais livrer. Sans parler du sentiment de fierté que tu peux ressentir lorsque tu t’apprêtes à déguster, seul ou avec des proches, le plat que tu as préparé, et qu’il est gratifié de « ooh » et « ahh » admiratifs.

À nous de décider quoi manger et à quel moment

On dit « non » à la dépendance et « oui » aux décisions réfléchies. Ceci est évidemment vrai dans tous les domaines de la vie, mais le contrôle a également un rôle essentiel quand il s’agit de notre alimentation. Souvent, nous ne nous rendons même pas compte que nos habitudes alimentaires dépendent de certaines situations.

Posons-nous la question : quels sont les produits auxquels nous pensons automatiquement dans certains contextes émotionnels ? Les récompenses et les stratégies d’adaptation en sont l’exemple typique. Certaines personnes se réconfortent avec une barre de chocolat, tandis que d’autres se récompensent avec un fast-food lorsqu’elles réussissent quelque chose.

Attention, ce n’est pas interdit. Mais cela ne fait pas de mal de prendre conscience des connexions neuronales qui se font dans notre cerveau. Nous devrions toujours essayer de mieux nous connaître et nous comprendre afin de pouvoir décider librement et en toute connaissance de cause de ce que nous mangeons et quand. Cela permet également d’éviter d’avoir mauvaise conscience.

Est-ce une bonne idée de se récompenser avec de la nourriture ?


Les récompenses ne doivent pas être un tabou, bien au contraire. Mais souvent, la frontière entre récompenses conscientes et habitudes récurrentes est très mince. Notamment lorsqu’il s’agit de nourriture, nous devons toujours nous demander s’il s’agit de quelque chose de fréquent ou d’une exception légitime qui va de soi.

Bewusster Essen 2

Less is more, même dans la casserole

Certes, il n’y a rien de plus délicieux qu’un méli-mélo de légumes, mais ce n’est pas une raison pour mettre tout le contenu du réfrigérateur dans la casserole ou dans la poêle. Plus nous utilisons d’aliments, plus il est difficile de les identifier. Il en va de même pour les épices.

Nous t’avons concocté un petit exercice : la prochaine fois que tu cuisines, peut-être ce soir, utilise consciemment moins d’ingrédients et d’épices. À la place, ferme simplement les yeux en mangeant, mâche lentement et concentre-toi sur les différentes saveurs. Nous te promettons une expérience culinaire totalement nouvelle.

Le plaisir réside dans la paix et la tranquillité.

Tu es en train de manger, la télévision est allumée et tu scrolles ton feed Instagram. Tu vois où nous voulons en venir ? Encore une fois, nous ne sommes pas là pour donner des leçons. Mais nous sommes en droit de nous poser la question suivante : est-ce que nous apprécions réellement ce moment à sa juste valeur ?

Plus nous sommes distraits par les sons et les images, moins nous sommes conscients de ce que nous mangeons. Et c’est vraiment dommage – d’autant plus lorsque nous y avons passé du temps ou que quelqu’un a cuisiné pour nous. Prendre conscience de notre nourriture, de son apparence à sa saveur : en voilà une alternative excitante !

Manger lentement est meilleur pour la santé


Manger plus consciemment signifie aussi mâcher lentement, en prenant son temps. Les avantages se font ressentir partout dans notre corps. Le fait de bien mâcher favorise l’absorption des nutriments et permet d’avoir un meilleur sentiment de satiété.

Manger de manière consciente, ça veut dire quoi ?

C’est tout ce qui a été dit jusqu’à présent, et bien plus encore. C’est une manière globale de conceptualiser la pleine conscience avec l’alimentation. Nous avons un dernier conseil à te donner : si tu t’intéresses à ce sujet et que tu as envie d’améliorer tes habitudes alimentaires, nous te recommandons d’explorer ce vaste domaine.

Nos cinq conseils mojo sont un bon début. Il y a de nombreuses choses à découvrir et nous aimerions également connaître ton secret pour avoir des habitudes alimentaires plus conscientes. Écris-nous ou utilise le hashtag #naturalmojo pour nous faire part de tes expériences.

Plus d'inspiration

Retour aux articles