MES BONNES RÉSOLUTIONS POUR 2020 : CHOYER MA ZONE DE CONFORT

En cette période de fêtes de fin d’année et de changement de décennie, beaucoup s’attachent à dresser un bilan. Où en suis-je dans ma vie ? Quels objectifs ai-je atteint, lesquels ai-je mis de côté ? Quelle personne suis-je devenue ? Tant de questions existentielles qui nous traversent, parfois avec bienveillance, parfois avec pugnacité, pour nous projeter vers l’avenir et ses incertitudes. 

Si prendre de bonnes résolutions pour se débarrasser de mauvaises habitudes ou définir de nouvelles routines est une institution en fin d’année, ne pas les tenir est dans la continuité de la tradition. 

Comment alors ne pas condamner ses plans à finir sur la comète et rester en accord avec soi-même lorsqu’il est temps de se fixer de nouveaux objectifs ? 

LE DÉPASSEMENT DE SOI

Il existe dans nos société une véritable injonction à sortir de sa zone de confort. Espace mental de quiétude composé d’éléments familiers et rassurants, qu’il s’agisse d’une situation financière, affective ou encore géographique, la zone de confort constitue cette routine pas obligatoirement palpitante mais résolument sans encombres à laquelle nous nous attachons tous par habitude. 

Sortir de cette zone de confort reviendrait à s’arracher à un enlisement inévitable pour embrasser les multiples possibilités que la vie offre. Une invitation à la découverte et la témérité pour s’auto-réaliser. Derrière cette injonction se cache également une soif de ressentir, un besoin d’accéder à des émotions fortes que la routine nous empêcherait de vivre. Si cet appel à s’enrichir de nouveautés apparaît comme une noble cause, il semble parfois manquer cruellement de bienveillance envers soi-même. On parle bien de “se faire violence” lorsqu’il s’agit de se dépasser. Résultat : nous comparons facilement nos réussites à celles des autres et nous blâmons tout aussi vite pour ce qui résonne comme des échecs sans prendre en compte la diversité de parcours et de fonctionnement de chacun. Accepter la diversité des histoires, des cultures et des corps, c’est aussi un chemin vers l’acceptation de soi et il n’est pas le plus simple à parcourir dans une société qui a tendance à valoriser l’uniformisation. 

Se dépasser, c’est admettre que nous ne sommes pas des êtres figés et que nos actions nous façonnent, c’est souligner l’importance des rêves. Cela ne devrait en aucun cas générer une perte de confiance en soi. 

MIEUX SE CONNAÎTRE POUR AVANCER

Se connaître, c’est respecter ses limites pour distinguer les immuables et celles que l’on pourra repousser. Envie de mieux s’alimenter ? Inutile d’aller vider le rayons légumes du supermarché pour se retrouver avec des butternuts moisies à la fin du mois. Commencer par cerner ses points faibles et ses points forts est un bon départ pour définir des objectifs accessibles. 

Si je n’ai pas le temps de cuisiner, je peux commencer par aménager un moment le weekend pour cuisiner de grosses quantités et planifier mes repas pour la semaine. Si je suis accro au sucre et au gras, j’essaye d’ouvrir mon appétit à de nouvelles saveurs pour découvrir des alternatives sans me frustrer. Je veux arrêter de fumer mais je suis trop stressée ? Je commence par cibler l’objet de mon stress pour mieux l’appréhender, voir refuser les situations trop oppressantes. Idem pour le sport, inutile de payer un forfait hors de prix dans une salle de fitness pour se faire une ceinture abdominale en béton si l’on sait pertinemment que l’on déteste courir sur un tapis. Pourquoi ne pas imaginer plutôt faire certains trajets à pieds, aller en forêt le weekend, apprendre à danser ou se faire son propre programme d’exercice combiné à une alimentation plus saine ? Ai-je envie de mieux sentir les muscles de mon corps ou ai-je envie de prendre de la masse ? Pour qu’une nouvelle routine soit efficace, il faut que la transition vers les bonne habitudes se fasse de manière progressive et avec un minimum d’introspection.

Nous sommes en constante évolution au cours de notre vie et l’intérêt de ces résolutions consiste également à se rencontrer à nouveau, à regarder avec bienveillance ses accomplissements pour ensuite seulement se fixer des objectifs sur la durée. 

Pour aborder la nouvelle décennie, pourquoi ne pas commencer tout simplement par se féliciter d’être qui l’on est dans l’instant, avec ses imperfections, ses doutes et ses réussites ? De cette validation personnelle naîtront des objectifs peut-être plus abordables et durables que lorsqu’ils sont dictés par le culte du défis perpétuel. 

Toute l’équipe Natural Mojo te souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année et t’envoie de la bienveillance pour démarrer la nouvelle décennie. 

NOS BEST-SELLERS

À partir de : 59,98  52,99 

Sweet Shapes

My Shake Mix

0,00 

Sweet Shapes

Fit Strawberry

À partir de : 39,99 

79,98  79,98 kg

Fabulous Glow

True Beauty

29,99 

20,28  / 100 g