Notre conception d’une vie consciente

Une vie consciente peut revêtir diverses facettes et avoir plusieurs significations. Il peut s’agir d’une approche terre à terre, qui permet d’éviter les accrocs car les personnes conscientes font davantage attention à leur environnement, ou d’une approche ésotérique plus insouciante. Nous nous situons entre les deux, car même si nous avons les pieds sur terre, cela ne nous empêche pas de vouloir viser les étoiles.

Le mot « conscient » appartient à un plus haut niveau linguistique. Pour nous, il est même au sommet de notre façon d’envisager la vie. Pour ainsi dire, il fleurit à la cime de notre arbre de vie. Le sens premier de ce mot renvoie à l’attention et à la vigilance. Cela ouvre une première porte, mais beaucoup plus de choses se cachent derrière ce mot. Un monde vert que nous nous créons, loin du quotidien. Un endroit où nous pouvons venir nous ressourcer, méditer et nous retrouver, où nous prenons soin de nous sans fioritures spirituelles, qui nous permet de puiser en nous une énergie nouvelle et de nous épanouir.

« Il suffit de se placer face à un arbre pour ressentir toute sa force vitale. L’équilibre entre l’énergie et la paix y est impressionnant. Les arbres sont en mouvement perpétuel, ils grandissent et changent. Mais ils sont aussi profondément liés à la terre » – telle est notre philosophie.

Quand il est question de pleine conscience, beaucoup parlent d’ici et maintenant. Mais où est cet endroit ? Juste là, sous nos pieds ? Nous sommes vraiment dans la pleine conscience, mais cela serait bien trop facile. De plus, la notion d’ici et maintenant est souvent assez confuse, avouons-le.

Les termes « perception » et « conscience » ne cessent de revenir et nous les effleurons sans jamais les saisir réellement. Penses-tu pouvoir définir clairement ce qu’est la perception consciente ? Nous non plus. Heureusement, cela n’a pas vraiment d’importance, la clé étant d’avoir une approche individuelle. Car après tout, il s’agit bien de ta vie !

Faut-il seulement s’assoir en tailleur pour atteindre la pleine conscience ?

Non, et tes genoux te remercieront de ne pas leur infliger cela. Nous écrivons bien entendu tout cela avec bienveillance, nous n’avons rien contre les postures de méditation. Tout dépend de ce que l’on entend par pleine conscience. Nous pouvons parfaitement y accéder dans n’importe quelle position assise, allongée, accroupie, la tête en bas, ou encore dans une cabane dans l’arbre. Attends, une cabane dans l’arbre ? Oui, tu pourras te sentir plus proche de la nature et nous pouvons te l’assurer : cet endroit est à la fois beau et confortable.

« Si tu regardes bien, tu trouveras une cabane dans l’arbre où te réfugier pour t’évader de ton quotidien. Cette cabane, c’est nous. Et nous t’y accueillons quand bon te semble » – telle est notre philosophie.

Il n’y a rien de mieux que d’avancer dans la vie avec clarté, cela ne fait aucun doute. Pour nous, il ne s’agit pas seulement d’avoir tel ou tel état d’esprit, comme on l’entend souvent de nos jours. Ce dernier joue bien entendu un rôle important, mais il n’est pas suffisant pour atteindre la pleine conscience.

Un mode de vie conscient repose sur les préceptes suivants:

• un équilibre harmonieux

• une sérénité intérieure

• de bonnes habitudes

• un sentiment général de bien-être

• une satisfaction personnelle

Attention à ne pas confondre pleine conscience et concentration. Cette dernière est trop précise, trop réfléchie, trop ciblée et trop limitante. Du moins dans ce contexte. Dans les faits, il n’y a rien de mal à faire preuve de concentration à bon escient. Mais dans une vie consciente, nous pouvons aussi nous autoriser à dériver de temps à autre, sans que cela ne signifie pour autant que nous faisons fausse route. Pourquoi ? Parce que nous faisons des choix qui sont bons pour nous. La pleine conscience, c’est ce qu’il y a autour, c’est la vue d’ensemble. Et maintenant, nous pouvons nous recentrer sur l’essentiel. Pour nous, c’est l’alimentation.

La pleine conscience est l’un des nutriments les plus précieux

Manger en pleine conscience, c’est mobiliser ton cœur et ton cerveau. Si notre corps est en forme mais que notre esprit est à la traîne, l’équilibre n’est pas bon. Et c’est valable dans les deux sens. Pour nous, la pleine conscience englobe un corps et un esprit sains. Malheureusement, il nous est difficile d’atteindre cet état parce que dès le réveil, nous nous obstinons à être particulièrement conscients des choses que nous réserve la journée. Si tu sais où se trouve le bouton « pause », n’hésite pas à nous le faire savoir.

Mais comment fonctionne cette corrélation entre le corps et l’esprit ? Si nous ne sommes pas dans de bonnes dispositions sur le plan mental, nous aurons par exemple tendance à remplir notre panier de courses d’aliments mauvais pour notre santé. Ou nous nous ferons livrer une pizza au lieu de nous atteler en cuisine. Une mauvaise alimentation affecte souvent notre sentiment général de bien-être, ce qui a ensuite un impact sur notre bonheur. Nous avons alors affaire à un cercle vicieux qu’il serait préférable de briser.

Donc une vie consciente, c’est manger seulement des fruits et des légumes et renoncer à tout le reste ? Nous ne pouvons que répondre « non » et heureusement ! Tout est une question de mesure, car les deux petits morceaux de chocolat que nous grignotons de temps à autre contribuent également à notre bien-être. Mais que se passerait-il si nous en mangions tous les jours ? Nous n’apprécierions plus sa saveur de manière consciente. C’est ainsi que le cercle se referme.

Pour nous, la clé d’une vie consciente est une alimentation essentiellement végétale, qui nous donne la force et l’énergie nécessaires pour surmonter nos difficultés avec le sourire et pour accueillir chaleureusement les belles choses qui s’offrent à nous, parce que nous nous sentons bien, que nous avons confiance en nous et que nous pouvons ainsi voir, penser, réagir et nous comporter avec plus de clarté.

Plus d'inspiration

Retour aux articles