Pre Workout, ce qu’il faut savoir !

Les pre workouts: pour qui, pourquoi ?

Même quand on est très sportifs, certaines séances de sport sont plus difficiles à affronter que d’autres. On est peu endurant, on manque d’énergie, et l’on rêverait d’un petit coup de boost.

Certains athlètes optent pour un café ou une boisson énergisante à base de taurine ou de caféine, qui stimule l’organisme, sans pour autant avoir d’autres intérêts nutritionnels.

Les formules Pre Workout, qui contiennent des excitants (taurine et/ou caféine), mais également une combinaison d’acides aminés (voir ci-dessous), sont beaucoup plus intéressants.

La version de Natural Mojo contient même un concentré de super-aliments (açai, betterave, acerola..), qui fournissent en plus des vitamines et minéraux non présents dans la plupart des produits habituels : de quoi faire le plein d’énergie avant sa séance.

Les acides aminés, kézako ?

Ce sont des acides, apportés par l’alimentation, dont le corps a besoin pour construire du muscle en utilisant correctement les protéines. Ils permettent de récupérer plus facilement et d’être plus performants pendant l’effort. Si l’on en trouve dans une alimentation variée et équilibrée, certaines peuvent manquer ou ne pas être absorbées au bon moment.

C’est pour cela que les pre workouts contiennent notamment du monohydrate de créatine et du bêta-alanine, qui sont des acides aminés permettant une réponse optimale du corps à un effort physique intense.

Alors, dois-je prendre un Pre Workout?

Les pre-workouts comme le Workout Booster sont indiqués dans le cadre de la pratique d’une activité sportive intense et relativement longue (+40 min).

Ils sont absorbés dans les 20 minutes qui suivent la consommation et fournissent un boost d’énergie (parfois pendant plus d’une heure), en plus d’aider à la récupération musculaire grâce aux acides aminés.

Ils sont particulièrement adaptés aux séances de musculation en salle sur machine ou avec poids libre. Ils ne sont cependant pas utiles dans le cadre de cardio lent ou de toute autre activité peu intense musculairement.

Les utilisateurs ressentent une vraie différence en terme d’énergie, de performance et de récupération.

Quand ne pas prendre de Pre Workout ?

Quand on ne fait pas de sport – la sensation peut être assez désagréable si on utilise pas l’énergie, et les acides aminés supplémentaires sont alors inutiles, puisqu’il n’y a pas d’agression des muscles par le sport, donc pas de nécessité d’en créer ou de les réparer.

Il faut aussi éviter d’en prendre tous les jours : le corps peut développer une habitude, voire une accoutumance aux excitants, ce qui pourrait rendre les entraînements sans booster difficiles. À réserver aux entraînements les plus intenses de sa semaine !

NOS BEST-SELLERS

À partir de : 99,97  84,99 

Sweet Shapes

My Shake Mix

0,00 

Sweet Shapes

Fit Chocolate

À partir de : 39,99 

79,98  79,98 kg

Fabulous Glow

True Beauty

29,99 

18,95  / 100 g

Une pensée sur “Pre Workout, ce qu’il faut savoir !

  1. Muscu dit:

    Attention à ne pas prendre un pre workout trop dosé ! Fourmis dans le corps, sensation de fatigue violente, autant de signes qui montrent que votre booster n’est pas adapté à votre métabolisme. Se « booster » ou se motiver avant une séance c’est bien, se préserver de problèmes cardiaques futurs c’est encore mieux 😉 !

Laisser un commentaire