QUI A PEUR DU VÉGANISME ?

Tu ne le savais peut-être pas, mais la plupart des produits Natural Mojo sont vegans ! Tu entends parler de véganisme mais tu ne sais pas où te situer ? Tu souhaiterais faire évoluer ton mode de consommation ou simplement te renseigner ? Cet article est fait pour toi. 

Pour commencer, une définition s’impose. Selon le Larousse, le véganisme est le “mode de vie alliant une alimentation exclusive par les végétaux (végétalisme) et le refus de consommer tout produit (vêtements, chaussures, cosmétiques, etc.) issu des animaux ou de leur exploitation.” Pas si simple ! Derrière cette définition se pose la question de l’exploitation animale et il n’est pas chose aisée de délimiter strictement l’impact d’une industrie sur le bien-être des animaux. 

Afin de t’éclairer sur cette particularité de certains de nos produits et comprendre ce mode de vie, voici une série d’idées reçues sur le véganisme auxquelles nous voulions répondre. 


Être vegan est une question de sensibilité envers les animaux

Pas exclusivement ! Sans parler des maladies causées par les régimes trop riches en produits laitiers ou en protéines carnées, il s’agit bel et bien d’industries polluantes, ce que signalent régulièrement les très sérieux rapports du Giec à la communauté internationale. Lorsque l’on sait que la production mondiale de viande est l’une des industries alimentaires les plus émettrices de gaz à effet de serre, modifier son mode de consommation peut être un vrai levier d’action pour la lutte contre le réchauffement climatique et la santé publique, sans forcément signifier que l’on préserve les animaux parce qu’on les trouve trop chous. (Même si chez Natural Mojo, on les trouve effectivement trop chous). 


Les vegans ne mangent que de la salade  

Non seulement les vegans mangent de la salade, mais ils savent en faire des excellentes. Là où tu peines à agrémenter trois feuilles de laitue et deux grains de maïs à la dérive dans ta vinaigrette, le tupperware de ta collègue vegan ressemble à une peinture expressionniste tellement colorée qu’on comprend enfin pourquoi les vegans passent leur temps à prendre leur nourriture en photo. Gêne herbivore ou temps libre à profusion ? Rien de cela. Nombreuses sont les personnes qui en “devenant vegans” découvrent les joies de la cuisine et s’intéressent progressivement à la nutrition car elles ressentent les bienfaits d’une alimentation végétale sur leur quotidien. Il existe mille et une manières de cuisiner et marier les différentes légumineuses, céréales, graines et légumes. Et si tu penses encore que les vegans n’aiment pas les calories, jette un oeil au profil de Bianca Zapatka, tu verras si le véganisme est uniquement réservé aux estomacs délicats.

Faire l’impasse sur les protéines animales engendre des carences

Nous n’irons pas à l’encontre de cette affirmation ! Néanmoins, nous souhaitons la compléter. Les organisations vegans ainsi que l’OMS soulignent l’importance majeure d’un régime alimentaire diversifié dans nos assiettes. Pour notre santé, manger exclusivement des légumes serait donc aussi néfaste que manger de la viande rouge tous les jours. Si tu as un régime alimentaire végétalien, il sera cependant indispensable de te supplémenter en vitamine B12 afin d’éviter des carences très problématiques pour ton système nerveux. Nos produits, notamment l’incroyable Berry Boost et le Sunny Soul contiennent de la vitamine B12, mais le mieux est encore d’en parler à ton médecin car la quantité est importante ! Mais pas de panique, de nombreux athlètes de renom comme Serena Williams ou David Haye ont adopté des régimes végétaliens, alors tu peux foncer !


Être vegan est le meilleur moyen de s’engager pour l’écologie et les animaux

La dernière et principale idée que nous souhaiterions évoquer aujourd’hui, c’est que le véganisme est un levier d’action très efficace pour réduire son empreinte carbone, mais qui ne saurait cependant se suffire à lui-même. Pour prendre un exemple actuel, l’avocat est devenu au fil des années un aliment phare dans toutes les assiettes, végétaliennes et omnivores. Baptisé “l’or vert”, sa surconsommation en Europe est dévastatrice pour l’environnement car les monocultures d’avocats requièrent d’énormes quantités d’eau et d’énergie, sans parler du transport ni du commerce criminel qui s’est organisé autour de sa production. 

D’autres aspects sont donc à prendre en compte par les consommateurs qui veulent réduire leur impact sur l’environnement, comme l’aspect local, saisonnier, naturel et bio, facteurs déterminants lorsqu’on parle de protection de l’environnement, et donc des animaux. 

NOS BEST-SELLERS

À partir de : 99,97  84,99 

Sweet Shapes

My Shake Mix

0,00 

Sweet Shapes

Fit Cookie

À partir de : 39,99 

79,98  79,98 kg

Fabulous Glow

True Beauty

29,99 

19,99  / 100 g