Santé mentale : finalement, c’est quoi le bonheur?

Il y a des solutions claires pour toutes les situations du quotidien. Nous pouvons ainsi parler de leviers à actionner sans cesse – de manière tout à fait consciente et de notre propre chef. Puis il y a un niveau sous la surface généralement plus difficile d’accès. Pourtant, tout ce qui se passe à ce niveau affecte notre bonheur personnel.

Psychische Gesundheit 3

Quand nous sommes fatigués, nous dormons. Quand nous sommes épuisés physiquement, nous nous reposons. Quand la faim se fait ressentir, nous mangeons quelque chose. Mais que pouvons-nous faire si nous ne nous sentons pas bien sans savoir pourquoi ? Notre psyché est une pièce fermée dans une immense maison, à laquelle nous n’avons pas accès. Ou du moins, pas facilement.

Cet article n’a pas pour but de faire peur. Bien au contraire, il vise à nous faire prendre conscience de nos connexions psychologiques. Pourquoi ? Réussir à avoir une bonne compréhension de soi, que ce soit dans nos choix ou vis-à-vis de nos émotions, permet de laisser place à une certaine harmonie.


Les effets sur notre vie

Plus notre psyché se porte bien, plus notre qualité de vie est élevée, plus il est facile de se montrer motivés et optimistes, et plus nous nous sentons bien dans notre environnement social.

Psychische Gesundheit 2

Le bonheur, ça s’apprend

Beaucoup de gens se résignent à accepter certaines situations telles qu’elles sont. Peut-être par peur du changement, ou d’une certaine confrontation – parfois avec soi-même. Pourtant, nous connaissons aussi le grand sentiment de fierté et de satisfaction que nous pouvons ressentir lorsque nous nous mettons au défi d’atteindre un objectif précis et que nous y arrivons.

Malheureusement, il n’existe pas de formule magique pour être gonflé à bloc. Et si nous cédons parfois à une certaine léthargie, il n’y a pas lieu de considérer cela comme un échec. Pour qualifier ce moment de régénération de soi, on parle de « me-time ».

Qu’est ce que le « me-time » ?

Ce terme moderne est désormais bien établi et décrit un moment de détente que l’on prend consciemment pour soi, par exemple pour évacuer le stress. Cela peut être un moment où nous lisons, marchons, regardons des séries en boucle, faisons du sport, dormons, nageons, cueillons des pommes, ramassons des coquillages, écrivons un poème, faisons du shopping…ou toute autre activité susceptible de nous détendre et nous rendre heureux. Ces moments de « me-time » sont indispensables. Ils nous permettent de nous sentir plus présents et nous donnent de l’énergie. Notre conseil : accorde-toi régulièrement un « me-time » ! C’est un moyen formidable d’accéder à ton propre bonheur.

Psychische Gesundheit 1

Accepter de l’aide est libérateur

Il y a des moments et des situations où nous pouvons avoir l’impression d’avoir les mains liées. En réalité, ce n’est pas le cas, car nous avons toujours la possibilité de demander de l’aide. Cela peut se produire tant sur le plan familial et amical qu’au niveau professionnel.

Rappelons-nous la métaphore sur la pièce fermée. Lors d’une discussion professionnelle, nous avons la possibilité de regarder par le trou de la serrure et d’entrevoir la personne en face de nous fouiller méticuleusement et soigneusement toute la maison pour trouver la clé. Cela peut durer un moment, car la maison est vraiment grande.

Oui, nous pouvons faire beaucoup pour notre bien-être personnel :

• Adopter une alimentation consciente

• Pratiquer une activité sportive

• Faire plus de place à la pleine conscience

• S’accorder régulièrement un « me-time »

• Avoir des conversations intéressantes

Mais que pouvons-nous faire si nous ne nous sentons pas bien sans savoir pourquoi ? Nous avons posé cette question au début, car c’est l’une des plus importantes et des plus humaines. Seulement, beaucoup ne veulent pas entendre la réponse, car la psychologie semble encore être un domaine que certains préfèrent éviter plutôt que de regarder avec intérêt et ouverture d’esprit ce qu’elle peut apporter.

On dit souvent qu’il n’y a rien de plus précieux que la santé. Nous sommes tout à fait d’accord, et notre santé mentale en fait partie. Si nous n’arrivons pas à avancer avec les ressources dont nous disposons, nous pouvons chercher du soutien. Après tout, c’est ce que nous faisons pour d’autres occasions.

Vivre en pleine conscience, c’est aussi se respecter soi-même. Cela nécessite de laisser place à toutes les opportunités et démarches visant à façonner ton bonheur personnel de façon à qu’il s’apparente à ce que tu recherches.

Plus d'inspiration

Retour aux articles